Le montage des mailles

Article retravaillé le 31 août 2017, pour plus de clarté  et photo plus nettes

Ça y est vous avez décidé de vous lancer, et d’apprendre à tricoter mais le « montage » des mailles reste pour vous un parfait inconnu. 
Vous avez cherché sur le net, sur you tube, sur différents supports, et vu différentes manières de pratiquer.

Et vous êtes perdues…. C’est normal, il existe plusieurs manières de monter les mailles. Avec une aiguille, avec deux aiguilles, à la Française, à l’Italienne, à l’Anglaise, à la Suisse, à l’Allemande … De quoi y perdre son latin.

J’ai pour habitude d’en montrer deux, il est sincèrement inutile de vous embrouiller la tête en les testant toutes. 

Que ce soient  celles que je vais développer ci-après, ou d’autres méthodes que vous trouverez de ci ou de là choisissez en deux, tester les, et garder uniquement celle avec laquelle vous serez le plus à l’aise. Lorsque le montage des mailles n’aura plus de secrets pour vous, et que vous serez un peu plus à l’aise avec la pratique, rien ne vous empêchera alors, d’en tester plus. Le langage vous sera plus familier, vos doigts plus habiles la tâche sera bien plus simple.

Toutes les autres méthodes sont efficaces, à vous donc de trouver celle avec laquelle vous serez le plus à l’aise.
Bref, le panel est large. Je vais donc vous montrer la méthode que j’ai appris lorsque j’avais 6 ans. Impossible de vous dire si cette méthode porte un nom, et en dehors de la personne qui me l’a enseignée, je n’ai encore jamais rencontré quelqu’un qui les monte de cette façon et pourtant, je tricote depuis 48 ans ! Je suppose que c’est un mixe de plusieurs méthodes, mais impossible de vous dire lesquelles. 

Faites un nœud, coulant de préférence, sur votre aiguille. Votre pelote toujours à votre droite, mais contrairement à la méthode précédente, le fil relié à la pelote se trouve devant l’aiguille comme ci-dessous.

Apprendre à monter des mailles sur une aiguille à tricoter

Votre index et votre pouce sont collés l’un à l’autre, et plongent derrière le fil.

ATTENTION : là aussi, il faut essayer au maximum de « travailler » sur le bout des doigts, plus la laine sera sur le bas de vos doigts plus les manipulations seront difficiles.

Puis, remontent en passant alors devant le fil

Les deux doigts restent collés l’un à l’autre, pendant que l’aiguille passe entre les doigts et sous le fil, comme vous le montre les 2 photos suivantes.

À présent, pendant que la main gauche tient l’aiguille entre le pouce et l’index, la main droite attrape le fil relié à la pelote et situé devant l’aiguille.

Puis faites passer le fil entre le pouce et l’aiguille d’avant vers l’arrière

Passez le fil derrière l’aiguille

Et ramenez le devant en le faisant passer entre l’aiguille et l’index, et faites le descendre jusqu’à ce qu’il touche la boucle.

Votre main droite reprend l’aiguille, sans la décoller de l’index gauche. Vous allez, comme pour la méthode précédente, imaginer que votre index est une règle et l’aiguille un crayon, et vous allez « tracez un trait » imaginaire ce qui va faire passer l’aiguille dans la boucle former sur votre index, sans que vous vous en rendiez compte, comme vous le montre les photos suivantes.

 

Une fois que la boucle s’est formée sur l’aiguille, retirez votre index pour libérer la boucle.

Il ne vous reste plus qu’à serrer (raisonnablement) et à faire une autre maille.

En résumé :

  1. faire un nœud sur l’aiguille
  2. pelote à droite et fil de la pelote devant l’aiguille
  3. le pouce et l’index de la main gauche , collés l’un à l’autre piquent vers le bas derrière le fil
  4. les doigts remontent, le fil se trouve devant et se pose sur la première phalange de chaque doigt
  5. le fil de la pelote est placé devant l’aiguille puis passe d’avant en arrière entre le pouce et l’aiguille, puis derrière l’aiguille, et passe entre l’aiguille et l’index revient devant et descend jusqu’à la boucle.
  6. l’aiguille se pose sur l’index gauche et ne décolle plus du doigt. L’aiguille trace un trait virtuel et traverse la boucle, formant ainsi une maille.
  7. la main gauche recule pour serrer (raisonnablement)  la maille.
  8. recommencez à partir du point 3

Mon conseil : entraînez-vous sur des aiguille de 4,5 à 6 et privilégiez une laine vive, afin de bien visualiser chaque étape. Recommencez jusqu’à ce que le geste soit naturel et que vous n’ayez plus besoin de lire le tuto. Une fois intégré, normalement, le geste ne s’oublie plus. Vous pourrez passer 3 ans sans tricoter, il vous suffira alors de relire le tuto, et le geste reviendra tout seul.

Savoir si mes mailles sont trop serrées ou pas assez, et ajuster : une fois votre rang de montage terminé, faites glisser les mailles sur l’aiguille. Soit vos mailles glissent vraiment trop, c’est donc trop lâche, montez alors ce rang avec des aiguilles un demi-numéro en dessous de celui indiqué, et, tricotez ensuite avec le numéro d’aiguilles préconisé. à l’inverse, si vos mailles ont du mal à glisser sur l’aiguille, c’est que vous tricotez trop serré, prenez alors, pour le rang de montage, un demi-numéro d’aiguille supérieur à celui indiqué sur votre modèle et, tricotez ensuite avec le numéro d’aiguilles préconisé

Pascale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>