Le tricot raconté en histoire….chapitre 1

Comme promis il y a quelques semaines, je vais essayer de vous raconter l’histoire du tricot.

Ma passion pour l’histoire en général et cet en particulier m’a donné envie de me pencher plus en profondeur sur ce sujet.

Nous avons appris à tricoter, mais nous sommes-nous seulement demandé qui a inventé le tricot, comment et pourquoi, et surtout depuis quand cet art manuel
existe-t-il ?

Mes recherches ont été compliquées tant il est difficile de trouver des supports écrits relatant la genèse de cette pratique lointaine, mais au cours de mes
promenades sur la toile j’ai découvert le blog Les Petites Mains, histoire de mode enfantine de Popeline, je l’ai contactée pour lui demander l’autorisation de m’inspirer de ses écrits, et à ma grande joie elle m’y a autorisée !

Chacun des articles sera publié avec son accord, merci de votre côté, de citer vos sources, textes et illustrations, si vous relayez un ou plusieurs de ces articles.
Merci de votre compréhension.

Nålbinding ou tricot ?

Hélas il existe très peu de traces de cette pratique. Les rares fragments et pièces fragilisées par le temps sont moins nombreux que les pièces de tissus qui lui sont
bien antérieurs.

Les traces laissées par l’aiguille à coudre ne font aucun mystère quant à son utilisation, pour l’aiguille à tricoter, cela est beaucoup plus compliqué.
Au XVIe siècle l’aiguille à tricoter était appelée « petite trique » ou tricot, d’où l’origine du verbe tricoter. A cette époque, l’aiguille est en bois.

Aucune légende ou histoire, ne rapporte ou ne conte une héroïne tricotant le soir, au coin du feu, en attendant le retour de quelque héros que ce soit, contrairement à Pénélope, qui elle, tisse patiemment.
Cependant, la Bible fait mention d’une robe tricotée du Christ et il existe d’autres écrits de vêtements tricotés. Mais, les historiens, hésitant encore sur ce que l’on
peut appeler « tricot », il sera prudent de dire que les premiers tricots datent du début de notre ère.

▲Paire de chaussettes de laine (nålbinding), vers 300-500, Égypte, Victoria &
Albert Museum, Londres

Séparant les orteils, elles devaient être portées avec des sandales.


▲Chaussette viking (nålbinding) des fouilles de Coppergate, York Archeological
Truste
, York [en viking : Jorvik]

Il semblerait que les trouvailles archéologiques les plus anciennes auraient été faussement considérées comme du tricot, alors qu’elles sont réalisées en
nålbinding.
Le Nålebinding est encore aussi pratiqué par les femmes de la tribu Nanti, un peuple autochtone de la région de Camisea de Pérou. Ils l’utilisent pour
faire des bracelets. Le Nålebinding reste également répandu dans les pays scandinaves.

Pour en savoir plus sur le nalbinding, lire (en anglais) la définition sur wikipedia  Cette technique du nålbinding est pratiquée par les Romains, les Égyptiens et divers peuples des pays d’Europe du Nord et de l’Est aux environs du IVe siècle. Il est considéré comme l’ancêtre du crochet et du tricot. Elle permet la formation de boucles entrelacées, le plus souvent torses, à l’aide d’une aiguille à chas et d’un fil ; en général, le travail est circulaire.

À suivre : la naissance du tricot

Pascale

8 commentaires sur cet article

    • 12 juin 2012 à 19 h 16 min
      Lien Permanent

      et là ce n’est que le début, plein de choses intéressantes sous le coude, alors à suivre…….

      Répondre
  • 12 mai 2014 à 15 h 18 min
    Lien Permanent

    Depuis la naissance de mes fils, il y a plus de 40ans, je fait du tricot main, au fil du temps j ai fait mes propres créations, je suis contente que finalement maintenant je connait aussi un peu plus sur l origine du
    Tricot main

    Répondre
    • 12 mai 2014 à 15 h 56 min
      Lien Permanent

      Je savais en m’attaquant à ce sujet que plusieurs d’entre vous seraient intéressées…. je suis contente de voir que cela plait

      Répondre
    • 12 février 2015 à 21 h 50 min
      Lien Permanent

      Bonsoir Amin, dater précisément l’ utilisation, de l’aiguille à tricoter, est très compliqué.
      On en trouve des traces au XVIe siècle où, l’aiguille à tricoter était alors appelée « petite trique » ou « tricot », d’où l’origine du verbe tricoter.

      Aucune légende ou histoire sur cet art, mais, cependant, la Bible fait mention d’une robe tricotée du Christ et il existe d’autres écrits de vêtements tricotés. Mais, les historiens, hésitant encore sur ce que l’on peut appeler « tricot », il sera alors plus prudent de dire que les premiers tricots datent du début de notre ère…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>