B.A.BA Points de riz (de blé) comment augmenter, diminuer, astuces…

Article retravaillé le 4 septembre 2017, pour des photos plus nettes.

 

Pour tricoter le point de riz (appelé aussi grain de blé) il faut simplement tricoter une alternance de mailles endroit et de mailles envers sur 2 rangs, et répéter ces 2 rangs sur toute la hauteur désirée.

point de riz

Vu comme ça rien de bien compliqué. Mais, là où cela se  » corse « , c’est que sur le rang suivant, il faudra prendre à l’envers les mailles qui se « présentent » à l’endroit, et prendre à l’endroit les mailles qui se « présentent » à l’envers.

Malheureusement, lorsque on débute au tricot, beaucoup d’entre vous ont du mal à repérer la différence entre ces 2 mailles, et, bien que votre œil les voit différentes lorsqu’elles sont isolées ou bien distinctes comme sur le point de jersey par exemple, votre tête se pose la question dès que vous devez les tricoter en alternance. Il arrive parfois que vous fassiez plusieurs cm avant de réaliser que vous avez perdu le rythme du point et que votre tricot est bon à redéfaire :(

point de riz
Il existe cependant une petite astuce toute simple qui consiste à monter un nombre de mailles impair. De cette manière, vous commencerez tous vos rangs par une maille endroit (c’est souvent sur la première maille du rang que vous hésitez et vous trompez) 

Il ne faut pas hésiter à ajouter ou retirer une maille dans les catalogues qui persistent à donner des nombres de mailles pairs. Il suffira simplement de la comptabiliser et de la rajouter dans le milieu d’une encolure ou au milieu d’une manche lorsque vous aurez à rabattre vos mailles. Une maille en plus ou en moins ne changera pas grand chose aux mensurations de votre tricot sauf si vous utilisez de la très très très grosse laine.
Autre source de problèmes récurrents pour vous, les augmentations dans le point de riz…

Rien n’est plus « moche » qu’un bord de manches en point de riz, côtes, point de sable…. Et cette astuce s’appliquera à tous types de points à la ligne visuelle « cassante » 

 

ASTUCES pour obtenir une belle bordure « propre » d’augmentations sur le point de riz (et les autres points cités) , commencez et terminez le rang par 2 m envers. Ainsi, lorsque vous démarrez votre rang, vous augmenterez juste après ces deux mailles en début de rang et juste avant ces deux mailles en fin de rang. Cependant attention à bien suivre le rythme du pont de riz sur la quatrième maille du rang. Et oui, sur une pièce qui ne demande pas d’augmentations, on monte un nombre de mailles impairs et on commence chaque rang par une maille endroit sans se poser de question, or, dès lors qu’on augmente, le sens de la première maille tricotée en point de riz changent, et c’est là que peuvent survenir les erreurs…Donc, sur les rangs d’augmentations, on ne se pose pas de questions sur les 3 premières mailles, puisque 2 mailles envers/1 augmentation/, mais dès la suivante (soit la 4 eme) on regarde bien si la maille se présente à l’envers ou à l’endroit..

Pour les diminutions, si c’est sur un bord droit comme un raglan par exemple, adoptez la même solution 2 m envers en début et en fin de rang, et diminuez de cette façon en début de rang : 1 m env. 2 m ensemble à l’envers, puis continuez au point de riz, en restant vigilante sur la 1 er maille de point de riz qui se présente 

En fin de rang : lorsque il ne reste plus que 3 mailles sur votre aiguille gauche, tricotez 2 maille ensemble à l’envers, puis la dernière à l’envers.

Pour des diminutions au milieu d’un rang comme pour un bonnet par exemple, il faudra tricoter 3 mailles ensemble, sinon, vous perdrez complètement le rythme du point. Par exemple, vous arrivez sur un groupe de 3 mailles qui se présent ainsi : 1 m endr, 1 m env, 1 m endr., vous tricoterez les 3 m ensemble à l’envers. Et c’est logique, car si vous n’aviez pas eu à diminuer, vous auriez tricoté alors, 1 m envers, 1 m endroit 1 m envers, donc quand on réduit 3 mailles ensemble, on doit les tricoter comme on aurait tricoté la première et la dernière de ces 3 mailles. Ca semble complexe, mais quand vous aurez testé cela vous semblera évident, vous verrez. 

Pascale

6 commentaires sur cet article

  • 8 février 2013 à 19 h 13 min
    Lien Permanent

    Oui, tes explications sont très claires ! J’adore les jetés et les surjets, par contre le point de riz me rend folle !

    Répondre
  • 8 février 2013 à 19 h 28 min
    Lien Permanent

    C’est très clair et ça semble assez simple :) Je pense que je viendrai lire ce B.A.BA entre deux pendant le défi :)

    Répondre
    • 8 février 2013 à 19 h 31 min
      Lien Permanent

      C’est fait pour Vinie….;)

      Répondre
    • 8 février 2013 à 19 h 38 min
      Lien Permanent

      Allez plus que quelques jours……

      Répondre
  • 13 septembre 2016 à 12 h 18 min
    Lien Permanent

    Bonjour Pascale,
    J’ai une interrogation concernant les augmentations sur le point de riz. Je dois augmenter une maille de chaque côté et ce à tous les cinq centimètres. ( manche de chandail). Comment procèdez-vous sans briser le point? ( je vous ai écrit sur un autre de vos sites tutoriels « rangs pairs »
    Ce n’est pas de la persécution mais après coup ,je trouvais ce dernier plus pertinent pour vous poser ma question).
    Je vous remerçie à l’avance de votre patience envers moi.
    Cordialement, Hélène

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>