Comment faire une torsade ?

Pour certaines, la torsades reste un mystère insurmontable, pourtant, vous êtes tout aussi nombreuses à vous exclamer : « c’est juste ça » lorsque vous avez réussi la première !

zozio-bonnet-et-snood-a-tricoter-pour-toute-la-famille-gazouillis-et-cie

Dites-vous bien, que dès que vous maîtriserez la torsade la plus simple, vous serez capable de tricoter la plus complexe… Oui oui, je vous assure.

Ce soir, je vais vous montrer comment faire une torsade de 6 mailles croisées à gauche ou coisées à droite.

Bien sûr, la méthode est la même pour des torsades d’un nombre de mailles différent de mon exemple, il suffira alors, de suivre la légende des torsades de votre modèle…

Pas de panique, vous allez voir, c’est tout simple :

- Ce qui  qui peut vous bloquer :

1) Sur quel côté du tricot dois je faire ma torsades ? Dans 99.9 % des cas, vous la ferez sur le devant (rang impair) de votre tricot. Les très rares fois où vous devrez les faire sur un rang pair, cela sera mentionner dans vos explications. Mais cela reste très très rare.

2) Le vocabulaire:
l‘aiguille aux. (ou auxiliaire) Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement une troisième aiguille, appelée aiguille à torsades ou aiguille « auxiliaire », et qui est en fait une aiguille pointue de chaque côté, ni plus, ni moins.

6 mailles croisées à droite ou 6 mailles croisées à gauche, « Ben oui, mais c’est quoi ??? » Là ne vous inquiétez pas dans tout modèle de tricot qui propose des torsades ou des points particuliers, vous avez quelque part sur la fiche une légende qui va vous dire comment faire. (et ça vaut pour toutes les torsades, ou pour tous les points particuliers)
Pour commencer, vous devez repérer sur la légende de votre modèle, les pictogrammes appropriés.

En fonction des marques des livres de tricot, des différents tutos, et Diy, fiches à télécharger ou kit à tricoter, les pictogrammes, ou la place des explications de la légende peuvent changer, mais ça finalement, c’est un détail, une fois que vous avez compris le principe, vous verrez, vous trouverez ça facilement. En effet, si le pictogramme change, d’une marque à l’autre, la technique elle, reste propre à toutes les torsades.

Du coup, pour illustrer mes propos, je vais vous montrer 3 légendes totalement différentes :

Sur ce premier exemple, vous allez trouver la légende au tout début de vos explications, et le diagramme qui lui correspond, à la fin de votre diagramme.

Pas très pratique (surtout pour les débutantes) car, il faut sans cesse aller du début à la fin des explications, et on peut parfois se déconcentrer et s’y perdre..

 

torsades-comment-faire

En fin d’explication, vous trouvez le diagramme, avec une mini légende, qui est juste le repère de la légende du début :( Bref pas pratique, je vous ai quand même surligné en rouge les correspondances entre le dessin et la légende. Il faudra faire pareil pour chacun des pictogrammes.

comment-faire-une-torsade-aux-aiguilles

Pour ce deuxième exemple, s’il est plus facile de voir tout regrouper au même endroit, la lecture des pictogrammes n’est pas toujours évidente. Là, ce n’est pas compliqué, car il n’y a qu’un seul gros motif, mais quand vous avez plusieurs torsades et plusieurs pictogrammes quasi-identiques, il faut rester vigilante. Certaines marques fonctionnent avec des formes géométriques (rond, petit carré, lettre x ou I… Mais là aussi vous trouverez la légende pour décrypter ces sigles.

comment-tricoter-une-torsade-de-4-mailles-croisees-a-gauche

D’autres (dont je fais partie) utilise avec des codes couleurs. Je trouve cela plus simple et plus clair à « lire » pour vous, et plus simple à réaliser pour moi.

Sous chaque diagramme, le code couleur est repris et expliqué. Les codes couleurs permettent un repérage quasi-instantané.

comment-tricoter-une-torsade-de-4-mailles-croisees-a-droite

Maintenant passons à l’exercice pratique en utilisant la légende code couleur….

Mettre sur une aiguille à torsades, le nombre de mailles indiqué sur votre modèle, (prenons le rang 5 du diagramme ci-dessus comme exemple) donc, on se reporte à la légende et on met 3 m sur l’aiguille à torsades en la laissant derrière le travail (voir photo ci-après)

 

1 - Copie

 

2 - Copie (3)

Puis on ne s’occupe plus des mailles en attente sur cette aiguille à torsades, et on tricote à l’endroit les 3 premières mailles qui sont sur l’aiguille gauche, puis on tricote les 3 mailles qui sont sur l’aiguille à torsades,

3-1

Et on continue le rang en fonction de ce que vous dit le diagramme.

Sur le diagramme, on voit 6 carrés verts aussitôt après les carrés jaunes, donc, on recommence, mais, cette fois-ci, on voit qu’il faut mettre l’aiguille à torsades devant donc soyez vigilante

Placez 3 m. sur une aig. auxi placée dev. le trav.

3 - Copie (2)

Tric. les 3 m. suiv. à l’endr.

4 - Copie (2)

Puis tricotez à l’end.les 3 m de l’aig. auxi.

On voit ci-après, le dessin de la torsade se former

5 - Copie (2)

Voilà, à, vous venez de réaliser votre première torsade, mais soyez vigilante et concentrée sur vos explications, car 2 points sont à respecter pour obtenir de belles torsades et éviter de détricoter en permanence :

1) Votre torsade peut aussi, être « croisée à droite », dans ce cas, les instructions sont les mêmes à un détail près, votre aiguille auxiliaire (ou aiguilles à torsades) devra être placée DERRIÈRE votre travail.

Cela à son importance, car selon que vous mettrez votre aiguille devant ou derrière le mouvement de votre torsade ne sera pas le même,

torsades croisées à gauche ou à droite

2) RESPECTER Scrupuleusement le nombre de rangs qui séparera 2 torsades. Avec de l’expérience, vous verrez à l’œil si vous êtes au bon niveau pour croiser à nouveau.

Mon petit conseil si vous êtes débutantes : tricotez avec à vos côtés, une feuille et un stylo, et faites une petite croix à chaque fois que vous débutez un rang, ainsi si vos enfants, votre mari, ou le téléphone vous dérangent, vous saurez toujours où vous en êtes!

Allez, avec un peu d’entraînement, vous arriverez vite à réaliser des torsades très complexes.

Bon tricot mesdames!.

Pascale

5 commentaires sur cet article

  • 12 décembre 2013 à 8 h 37 min
    Lien Permanent

    Merci !!!!! :) je prends mon neurone et de la solitude et je tente l’expérience !!!:)

    Répondre
    • 12 décembre 2013 à 9 h 16 min
      Lien Permanent

      allez, je serai là pour t’aider :)

      Répondre
  • 12 décembre 2013 à 14 h 16 min
    Lien Permanent

    Alors euuh, j’ai regardé attentivement tes explications et d’un coup une question con (il risque d’y en avoir beaucoup d’autres) : imaginons que je veuille faire un snood ou une écharpe avec une seule torsade (choisissons la simplicité, on choisit du jersey endroit) : premier rang de torsades = 3m en attente devant, 3 m endroit et je reprend mes 3m en attente que je fais à l’endroit. Et le rang suivant ??? Je mets en attente les 3 premières mailles de la torsades aussi ? Ou les 3 d’après ? Toujours devant ? Et je tricote mes 6 m à l’endroit ou a l’envers ? (en fait ça fait plus que une question con ça^^)
    Merci ! :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>