Future cigogne en devenir…

Ce weekend, mes petits cigogneaux sont venus se poser dans mon nid.

Ce matin, mademoiselle « cigognette » découvrait les nouveautés de la boutique.

C’est les yeux brillants de curiosité, devant toutes ces pelotes colorées que la demoiselle a montré de l’intérêt pour le tricot.

Aurait-elle hérité du gène de Mamou ??

atelier tricot dans les landes
Le gène aurait-il sauté une génération, puisqu’aucune de mes trois filles n’a montré, et ne montrent toujours pas, le moindre intérêt pour cette discipline.
Quoi qu’il en soit, pour ma jolie Naomi, le geste semble naturel, du haut de ses 10 mois … Une belle pelote pleine de peps, une aiguille dans chaque main, la pointe dans le bon sens

bébé tricoteur

 

, et hop, c’est le bonheur absolu !

le tricot, petit moment d'extase

Pendant ce temps-là, mon grand cigogneau de 5 ans et demi, comptait les euros laissés sous son oreiller, par la souris cette nuit.

 

la petite souris

Il en faut vraiment peu pour être heureuse Ce sont ce genre de petits moments qui me rendent la vie si belle…

Enjoy mesdames et bon triicot !

Pascale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>